AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 :: City Center :: Papiers d'identité Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Juliette Silverton
Juliette Silverton
➙ Age : 24
➙ Métier : Vétérinaire
➙ Crédits : (c) fuckyeahbitsietulloch-blog
Juliette Silverton


Juliette Silverton

Kehrseite
Présentation

ÂGE : 30 ans (née le 1er janvier 1983)
GROUPE : Kerhseite Schlichkennen
PRÉFÉRENCE : Les hommes, ou plutôt un en particulier : un Grimm nommé Nick Burckhard, lieutenant de police.
LIEU DE VIE : État + Maison, appartement, loft ?
SIGNE PARTICULIER : Juliette est végétarienne (mais elle mange des oeufs et des produits laitiers).

CARACTÈRE :
Qualités
- Calme et patiente
- Charitable et attentionnée
- Affectueuse et fleur bleue
- Méthodique et précise
- Energique et décidée

Défauts
- Naïve et crédule
- Peut parfois manquer de confiance en elle ou se montrer trop susceptible
- Trop perfectionniste et légèrement maniaque
- Parfois impulsive, souvent entêtée
Anecdotes

- Juliette est vétérinaire au Roseway Veterinary Hospital. Elle est passionnée par son travail.
- Elle va au travail en vélo.
- Elle ne supporte pas les armes à feu. Elle a pourtant fini par demander à son petit ami Nick de lui apprendre à tirer, pour pouvoir se défendre.
- Elle avait une amie Wesen avant même de rencontrer Nick (Alicia Lagano, Fuchsbau).
- Elle fait partie de l'Association Internationale de Vétérinaires Abolitionnistes de la Tauromachie.

Et toi ?
Pseudo : Blue
Âge / Date de naissance : 03.10.1995
Comment es-tu arrivé ici ? DC d'Elena Walker
Que penses-tu du forum ?
As-tu regardé Grimm ? Si oui, jusqu'à quelle saison ? Oui, jusqu'au bout

Code par Aadelrun modifié par Evanell
Ven 8 Mai - 20:50
Revenir en haut Aller en bas
Juliette Silverton
➙ Age : 24
➙ Métier : Vétérinaire
➙ Crédits : (c) fuckyeahbitsietulloch-blog
Juliette Silverton


Raconte nous ton histoire

HISTOIRE
Jake Silverton était maçon. Il vivait à Portland, seul avec sa mère, qui souffrait d’un Alzheimer précoce. Il travaillait dur pour subvenir à leurs besoins, car ils n’avaient plus d’autre famille. Un samedi, Jake faisait des réparations sur le toit d’une école quand une pluie torrentielle se déclara. Jake n’eut d’autre choix que d’interrompre ses travaux et de descendre s’abriter sous le préau.
Il fut aperçu par Inés Asturias, une jeune et jolie enseignante, qui corrigeait des copies dans sa classe, juste derrière le préau. Elle abandonna ses papiers et se précipita pour lui ouvrir afin qu’il vienne se mettre au chaud. Comme il était trempé jusqu’aux os, elle lui proposa les vêtements de rechange de Carlos, le concierge, qu’il refusa d’abord avec véhémence. Lorsqu’elle lui que Carlos était son oncle et que cela ne le gênerait pas, il les accepta finalement avec réticence.
Elle lui fit ensuite un café bien chaud, bien noir, pour qu’il puisse se réchauffer, et lui proposa de s’installer tout près du radiateur, sur l’un des poufs du coin lecture. Il accepta avec reconnaissance, et ils passèrent le reste de l’après-midi à faire connaissance, en attendant que la pluie, qui était devenue un gros orage, se calme suffisamment pour leur permettre de rentrer chez eux. Puis, comme elle était venue en vélo et que la route était détrempée, il la déposa chez elle avec sa camionnette.

La semaine suivante, il l’invita à boire un café pour la remercier de son aide, et ils passèrent à nouveau des heures à discuter. Ils se revirent régulièrement, bien après que son contrat avec l’école cesse. Il la présenta même à sa mère, une fois, mais celle-ci la prit pour sa tante Janice, et il refusa de réitérer l’opération. Quelques mois plus tard, lorsque la mère de Jake décéda finalement, Inés fut à ses côtés lors de l’enterrement, qui se tint en petit comité, avec seulement quelques voisins, quelques collèges de Jake et le fantastique soignant qui s’était occupé de sa mère lorsque Jake travaillait. Inès fut là pour Jake au cours de cette période difficile. Elle lui ramenait des repas et avait mille et une petites attentions pour lui. Finalement, un jour qu’ils étaient tous les deux assis à discuter devant la cheminée de Grace, il l’embrassa. Quelques mois plus tard, il lui demandait sa main.
Le mariage fut célébré en grande pompe, car la mère d’Inés, Imelda Asturias, qui s’était déplacée d’Andalousie, n’aurait rien accepté d’autre. La famille Asturias accueillit Jake à bras ouverts. Lors de la cérémonie, l’oncle Carlos , qui l’appréciait beaucoup, disait à qui voulait l’entendre qu’ils s’étaient rencontrés grâce à sa salopette de travail.
Les mois passèrent, et finalement, Inés tomba enceinte d’une petite fille, qu’on appela Juliette. Juliette était une petite fille éveillée, curieuse, pleine d’énergie et de gentillesse.
Les années passèrent, la petite famille était heureuse, et Juliette passait des vacances chez sa grand-mère en Espagne chaque été dès l'âge de trois ans. C'était pour elle un autre monde, une grande ferme pleine d'animaux, en pleine nature, au bord d'un lac. Elle y apprit à monter à cheval et à nager, et y développa un amour profond pour ses amis à quatre pattes.

***

Mais le destin allait briser cette vie simple et joyeuse. Un soir, Jake et Inés confièrent la petite Juliette, qui avait huit ans, à son oncle Carlos et sa tante Montserrat. Elle adorait aller chez eux et jouer avec leurs six enfants (les plus jeunes étaient des triplés).
Mais ce soir-là, sur le chemin du retour, Jake et Inés, qui sortaient d'un restaurant chic, furent percutés par un chauffard ivre et tués sur le coup.

Juliette fut évidemment dévastée lorsqu'elle l'apprit. Imelda, sa grand-mère, se déplaça de l'Andalousie pour l'enterrement.
L'appartement que louaient Jake et Inés fût vendu, mais toutes leurs affaires allèrent dans un garde-meuble pour que Juliette puisse faire le tour quand elle serait plus grande (elle avait bien entendu déjà emmené ses effets personnels).

Comme Carlos et Montserrat ne pouvaient pas s'occuper d'un septième enfant, Juliette partit vivre dans la ferme de sa grand-mère, en Espagne. C'est là qu'elle grandit, jouant dehors, grimpant aux arbres pour cueillir des fruits à toute heure de la journée, et aidant sa grand-mère et les autres gens de la ferme à s'occuper des animaux. Elle se plongea dans cette tâche avec ardeur, car cela la distrayant de sa peine.
L'été, elle retrouvait tous ses cousins qui venaient en Espagne pour les vacances.

A douze ans, Juliette avait appris l'espagnol aussi bien que l'anglais. Elle savait aussi donner le biberon à un agneau orphelin, soigner les plaies d'une poule, mettre une attelle à un chien dont la patte était cassée et même mettre au monde un poulain (en l'absence de complications) et elle était convaincue qu'elle serait vétérinaire quant elle serait grande.
Un jour, elle vit au loin des garçons du voisinage qui "jouaient la corrida" en embêtant un jeune veau avec des bâtons. Juliette vit rouge, elle attrapa la fourche légère avec laquelle elle changeait le foin et les coursa dans le village. On ne les y reprit plus jamais.

***

Finalement, quand Juliette eut dix-huit ans, il fut tant pour elle de partir à l'université, étudier pour devenir vétérinaire comme elle en avait rêvé. Cependant, sa grand-mère commençait à se faire vieille, et il allait devenir compliqué pour elle de vivre soudain seule. Imelda donna donc sa ferme à Paolo, un homme qu'elle employait depuis qu'il avait 14 ans, et elles déménagèrent ensemble à Portland. Imelda partit vivre chez son fils Carlos (dont les enfants étaient désormais grands).

Juliette rejoignit l'université d'état d'Oregon et prit un appartement du campus en colocation avec sa cousine, elle aussi étudiante.

Elle réussit ses études de vétérinaire avec brio. Il y eut bien un petit souci au début lorsqu'arriva la question des opérations, puis des "piqûres", mais elle le surmonta. Elle était prête à tout pour le bien-être des animaux. Finalement Juliette obtint son diplôme et pu se faire embaucher comme vétérinaire.

***

Juliette travaillait au cabinet de vétérinaire depuis quelques années quand une jeune femme est venue déposer son chien, pour des soins, car il avait marché sur du verre brisé. Elle devait revenir le chercher quelques jours plus tard, mais à sa place, ce furent les lieutenants de police Nick Burckard et Hank Griffin qui se présentèrent. Apparemment, la jeune femme avait été trouvé morte plus tôt dans la journée, et le nom de la clinique était inscrit sur son calendrier à la date du jour.
Juliette a immédiatement trouvé Nick très séduisant et, une fois l'affaire résolue (une histoire de violences conjugales qui avait dégénéré), ils ont commencé à se fréquenter. Finalement, au bout de quelques temps, Juliette et Nick se sont acheté une sympathique petite maison et ont emménagé ensemble.

***

Après plus de deux ans de vie commune, alors que Juliette était seule à la maison, une femme chauve arriva en caravane et se présenta comme Marie Kessler, la tante de Nick. En attendant Nick, elles discutèrent de l’enfance de celui-ci.

Quand Nick arriva, il s’éclipsa dehors avec sa tante, et peu après Juliette entendit des coups de feu et appela la police, qui arriva rapidement avec une ambulance. Nick partit en ambulance avec sa tante, qui s’avéra être dans le coma, et Juliette resta seule.

Par la suite, Nick commença à avoir des cauchemars et, plus d’une fois, Juliette se réveilla en pleine nuit pour trouver leur lit vide, et son petit ami dehors, dans la caravane de sa tante, qui était remplie de livres et de ce qui lui sembla être un bric-à-brac en tous genres.

Juliette apprit par la suite que Tante Marie s’était finalement réveillée. Peu après, elle apprit le décès de Nick et vit Nick conduire sa caravane loin de leur maison. Elle l’accompagna bien sûr à l’enterrement de sa tante, et plusieurs fois sur sa tombe, désireuse de soutenir l’homme qu’elle aimait dans son deuil.

***

Lors d’une affaire ultérieure, Juliette dût s’improviser médecin et soigner Hank, le partenaire de Nick, qui souffrait de nombreuses piqûres d’abeille. Au cours de la même affaire, Nick fut contraint de tirer sur une femme pour protéger son partenaire, et cela sembla beaucoup l’affecter. Juliette fit de son mieux pour le rassurer et lui assurer qu’il n’avait fait que son devoir.
La vie sembla ensuite reprendre son cours, au fil des patients pour Juliette et des enquêtes pour Nick, affaires sur lesquelles Juliette savait la plupart du temps assez peu de choses, à part lorsque Nick avait besoin d’une oreille compréhensive.

***

De nombreux incidents se produirent par la suite.

Un jour, en arrivant à la maison, Juliette trouva Nick en train de se faire attaquer par un étranger, qui semblait déterminé à en finir. Elle courut alors dans la cuisine, espérant trouver un couteau ou quoi que ce soit d’utile, et découvrit l’eau que Nick avait mis à bouillir pour les pâtes. Elle se saisit de la casserole et projeta son contenu au visage de l’agresseur, qui fuit sans demander son reste, aveuglé. Aux urgencies, Juliette apprit que Nick était blesse mais n’avait rien de cassé, et ils obtinrent tous les deux une protection policière.

Peu de temps après, Juliette trouva une femme en truck en train de prendre leur maison en photo. Elle nota le numéro de sa plaque et en fit part à Nick, qui lui donna le nom du propriétaire officiel du véhicule. Elle se rendit alors à l’adresse correspondante, et y vit la même femme qui, en l’apercevant, fit prestement entrer ses enfants à l’intérieur. Elle révéla alors sa petite enquête à Nick.

Quelques mois plus tard, leur maison fut mystérieusement couverte d’œufs par deux enfants.

***

Lors de leur troisième « anniversaire », Juliette appela Nick pour lui demander ce qu’il voulait faire pour le dîner, et il proposa un bon petit plat à la maison. Plus tard, en rangeant le linge, elle trouve dans le tiroir de Nick une bague de fiançailles. Tout excitée, et pensant qu’il prévoyait de lui demander sa main ce soir, elle se fit encore plus belle qu’elle ne l’avait prévu.
Cependant, l’heure arriva et Nick ne vint pas. Comme bien souvent, il avait laissé son travail empiéter sur leur vie privée, et elle craignait de passer une nouvelle soirée solitaire. Plus tard, il l’appela pour lui dire qu’il était en route. Juliette était visiblement énervée, et elle écourta rapidement la conversation. Elle rangea ensuite la bague avec tristesse, pas certaine qu’il allait un jour décider de s’engager véritablement dans leur relation.

***

Quelques temps plus tard, lors d’un nouveau retard de Nick à un de leurs rendez-vous à la maison, elle l’appela et à sa grande surprise, une femme nommée Ariel décrocha, sous-entendant qu’elle était la maitresse de Nick. Celui-ci reprit le téléphone et chercha à s’expliquer, mais elle lui avait déjà raccroché au nez. A ses yeux, cela expliquait beaucoup de choses.

En rentrant, Nick lui donna des explications détaillées, précisant que cette femme détenait des informations cruciales pour une enquête et qu’elle s’était jetée sur lui, et elle accepta tout de même de le croire.

Ariel kidnappa alors Juliette, qui se réveilla ligotée dans ce qui semblait être un charriot minier. Elle fut sauvée par un homme qui se présenta comme Monroe, un ami de Nick dont elle n’avait jamais entendu parler, donnant au passage un violent coup de pied à Ariel.

Juliette et Monroe rejoignirent à l’extérieur Nick, qui semblait sein et sauf, et celui-ci étreignit la jeune femme avec tendresse, visiblement inquiet. Monroe se présenta comme un détective privé, et ils se serrèrent la main.

Sur le chemin du retour, Juliette demanda à Nick d’arrêter la voiture. Elle lui expliqua qu’elle ne savait pas comment gérer le stress de son travail, qu’elle ne voulait pas prendre de décision après les émotions de la soirée, mais qu’ils avaient tous les deux besoin de réfléchir.

***

Quelques temps plus tard, un soir, pendant le dîner, Juliette annonça à Nick qu’elle voulait apprendre à se servir d’un pistolet, malgré sa répulsion pour les armes à feu. Leur vie était trop dangereuse, et elle devait apprendre à se défendre.
On sonna alors à la porte, et Juliette entendit Nick se disputer avec Bud, le réparateur de frigos, qui offrit à Nick une couverture faite main et conclut en disant qu’ils ne seraient plus dérangés. Juliette interrogea Nick sur la conversation qu’elle avait surprise, perplexe, et celui-ci trouva une excuse.

Quelques temps plus tard, Juliette s’effraya un soir en entendant la poignée de porte, mais ce n’était que Bud, venu la réparer. Il lui offrit une tarte aux cerises de sa femme, dans un joli panier, fait par ses enfants, également un cadeau. Il reprit ensuite ses outils et s’en alla précipitamment.

Nick tint sa promesse et donna à Juliette un cours de tir, elle se révéla extrêmement talentueuse.

***

Quelques temps plus tard, Nick invita Juliette à passer un week-end romantique dans un chalet en forêt. Au cours de ce séjour, Juliette fut très perturbée par ce qui semblait être un cas de violence conjugales dans le voisinage, face auquel le shérif restait inactif. Cela l’amena à vouloir parler avec Nick de toutes les choses folles qui leur étaient arrivés, mais il dit simplement qu’il ne savait pas pourquoi le sort s’acharnait sur eux. Leur dîner romantique fut finalement suspendu par cette affaire de violences conjugales, et Juliette dût aider Nick à arrêter le coupable et le shérif, son complice.
A leur retour à la maison, Nick demanda sa main à Juliette, et elle refusa. Elle l’aimait et voulait faire sa vie avec lui, mais il y avait trop de secrets entre eux, et elle avait besoin que son petit ami lui fasse confiance pour pouvoir l’épouser.

Quelques temps après, Nick et Juliette eurent un autre dîner romantique, en tandem avec Hank et sa nouvelle petite amie, Adalind (ce fut la première rencontre d’Adalind et Juliette). Le dîner fut interrompu pour une enquête, comme bien souvent.

Désireuse d’être plus impliquée dans la vie de Nick, Juliette négocia quelques temps plus tard d’inviter Monroe à dîner. Nick et Monroe inventèrent une histoire pour expliquer leur rencontre. En débarrassant, elle confia à Nick qu’elle trouvait Monroe très étrange.

Un peu plus tard, Nick rentra à la maison et trouva Juliette sur le proche, choquée. Leur salon débordait de tartes, de paniers de fruits, de confitures maisons, de couvertures faites main, de biscuits, de fleurs et d’autres cadeaux, qui les gens avaient déposé toute la journée. Nick expliqua qu’il n’avait fait que son devoir.

Une nuit, réveillée par un cauchemar de Nick, Juliette s’engagea à l’aider à enquêter sur la mort de ses parents, contente que pour une fois, son amoureux aie pu se confier à elle.

***

Quelques temps plus tard, Juliette soigna un cheval attaqué par une bête sauvage, et décida de tester les poils trouvés sur place, parce qu’elle avait vu des traces qui semblaient humaines. Elle suivit le propriétaire du cheval dans la forêt, et ils trouvèrent une chaussure contenant un pied humain, puis deux cadavres. Juliette appela donc Nick à la rescousse.
Ils échangèrent beaucoup sur cette affaire, car Juliette se chargea de l’analyse. Un ami l’informa que les poils contenaient deux AND différents, comme une chimère. Lorsque les infos dirent que le coupable n’était pas Bigfoot, Juliette partagea ses doutes avec Nick, se demandant si Bigfoot pouvait être plus qu’une légende.

Un peu plus tard, Adalind se présenta à la clinique avec son chat « Majique », qui semblait malade. Elle précisa qu’elle et Hank avait rompu et que Nick ne l’appréciait pas, et demanda donc à Juliette de ne pas lui en parler. Pendant l’examen, le chat griffa Juliette, les yeux devenus noirs et la langue devenue jaune fluo.
Ce soir là, Juliette ne se sentait pas très bien, et avait donc fait une réservation pour le dîner. Quand il vit son bandage, elle avoua qu’elle avait été griffée par le chat d’Adalind. Paniqué, Nick insista pour qu’elle aille aux urgencies, et Juliette chercha à savoir quel était son problème avec Adalind. Il la qualifia alors de sorcière, laissant Juliette sceptique.
Il l’emmena à la caravane pour lui dire toute la vérité, et Juliette dit qu’il devait parler de tout ça à quelqu’un, mais pas elle, et quitta la caravane en trombe. Il la convainquit néanmoins de l’accompagner chez Monroe.
A l’origine, Monroe refusa de confirmer quoi que ce fut, mais en apprenant l’incidant, il accepta de woguer. Cependant, Juliette s’évanouit avant d’avoir le temps de voir quoi que ce soit.
Juliette fut emmenée à l’hopital, et Monroe et Nick allèrent chercher le chat pour que Rosalee puisse faire des test.
Juliette se réveilla alors à l’hôpital, les yeux entièrement noirs.

***



Code par Aadelrun modifié par Evanell
Ven 8 Mai - 20:50
Revenir en haut Aller en bas
Rosalee Calvert
➙ Métier : Propriétaire de la boutique Thé & Épices
➙ Crédits : Eilyam
Wesen
Rosalee Calvert
Ouiiiii ! Je suis trop contente d’avoir une Juliette looove

Bonne rédaction Smile
Ven 8 Mai - 22:21
Revenir en haut Aller en bas
Juliette Silverton
➙ Age : 24
➙ Métier : Vétérinaire
➙ Crédits : (c) fuckyeahbitsietulloch-blog
Juliette Silverton
Merci ! ^^
J'essaie de coller au plus près à ce qui est dit dans la série, mais je prends des libertés pour remplir les blancs (comme Jake, Inés et l'oncle Carlos qui ne sortent de nulle part xD).
Lun 11 Mai - 9:47
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Sauter vers: